La voix des Porte-Peste, 1382

Lieu de partage et d'échanges de La Compagnie des Porte-Peste, 1382. Reconstitution historique et histoire vivante...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Monnaies du XIVe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gérault d'Armagnac
Admin
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 644
Localisation : Près de VIENNE -38-

MessageSujet: Monnaies du XIVe   Sam 16 Fév - 5:39

Bien que se soit le domaine de notre Enguerran, et que je compte sur lui pour alimenter ce post, voici quelques lien vers des monnaies frappées de l'époque :
- Monnaies royales : http://www.ogn-numismatique.com/periodes.asp?langue=fr&rubrique=1&categorie=8
- Monnaies baronnales : http://www.ogn-numismatique.com/periodes.asp?langue=fr&rubrique=1&categorie=10
Pour VIENNE nous trouverons ceci : http://www.ogn-numismatique.com/periodes.asp?langue=fr&page=6&rubrique=1&categorie=10&periode=&type=&origine=&trier=&archive=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérault d'Armagnac
Admin
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 644
Localisation : Près de VIENNE -38-

MessageSujet: Re: Monnaies du XIVe   Ven 7 Fév - 10:11

"et un peu d'explication lié a la monnaie:

Il est difficile de donner le poids d'une livre d'argent, la livre vaudrait 240 fois le poids d'un denier, sachant qu'un denier devrait peser entre 1g27 et 1g53 selon les époques, cela devrait donner une livre d'argent entre 305 et 367 grammes, mais sachant qu'un denier est composé de 25 a 50% d'argent,  une livre devait être au alentour de 470grs ... selon ce que j'ai pu trouver comme info la livre pesait 490grammes sous le règne de Charlemagne mais a perdu de son poids a partir du Xème siècle .

Et il faut compter dans une livre d'argent livrée a un atelier le coût de fabrication et de rémunération de celui ci, et donc dans une livre d'argent l'atelier frappait non pas 240 deniers ou 20 sols(sous)  mais 252 deniers ou 21 sols...et rendait au client 20 sols ou 240 deniers.
Il y a vol penserez vous, et bien non car la monnaie avait plus de valeur que le poids de l'argent la composant ce qui explique que 1 livre de poids d'argent donnait plus en poids de monnaie une fois frappée, car a l'argent pure était rajouté d'autre métaux avant frappe et de ce faite vouloir refondre la monnaie n'était pas intéressant car si on fondait la valeur d'un sous on ne pouvais espérez récupérer qu'a peine plus que la moitié de celle ci en valeur argent pure et donc il valait mieux avoir 20 sols dans sa bourse qu'une livre d'argent pur issu de la refonte.


PARISIS :
Terme qui a désigné la monnaie royale de Paris. Bien que, de toute ancienneté, il y ait eu à Paris un atelier monétaire, le nom de parisis ne paraît pas antérieur au règne de Philippe 1er (1060-1108): à cette époque, un certain nombre d'autres ateliers royaux furent soumis aux mêmes règles que celui de Paris, ce qui eut pour conséquence l'existence du système parisis. L'établissement d'une monnaie royale forte et stable, destinée à concurrencer les monnaies féodales, répond à un désir des Capétiens de reprendre en main la frappe de la monnaie, privilège royal usurpé par ses féodaux ; il faut que, même dans les grandes principautés territoriales, la monnaie royale ait cours et soit préférée pour sa qualité : la monnaie est un moyen d'assurer et d'établir la prépondérance royale.-Largement répandu dans le nord du pays, le denier parisis était concurrencé au sud de la Loire par le denier tournois frappé à Tours. Le denier parisis était plus fort d'un quart que le denier tournois. Quand Philippe Auguste annexa la Touraine a la fin du XIIe siécle, il ne jugea pas bon de supprimer le denier tournois et de le remplacer par le denier parisis. Il transforma l'atelier de Tours en atelier royal et laissa subsister concurremment les deux systèmes monétaires, chacun dans son aire géographique. Ce double système de monnaie de compte subsista jusqu'en 1667 : à cette date, la livre parisis fut supprimée, et seule subsista la livre tournois qui fut remplacée à la Révolution par le franc, de valeur presque équivalente.
source : JEAN DÉRENS Encyclopedia Universalis- Dictionnaire du Moyen-age - Albin Michel, extrait du site P.stquvermpicard.free.fr


TOURNOIS : 
Du latin Turonensis, de Tours. Le denier tournois fut à l'origine frappé dans l'atelier de l'abbaye de Saint-Martin de Tours. Il eut cours du IXe au XIIIe siècle, époque à laquelle Saint Louis créa le gros tournois, valant 12 deniers
A compter du milieu du XIIIe siècle, le système tournois devint officiel et se substitua à la monnaie parisis. Une livre tournois valait vingt sous(sols), un sol(sou) valait douze deniers. Ce système de compte eut cours jusqu'à la fin du XVIIe siècle.

source : www.medievalenfrance.com : site L'Encyclopédie Médiévale 


Certain d'entre vous vont se demander combien vaut un denier aujourd'hui, et bien certains se sont amusé a calculer cela selon la valeur/poids argent et voici une possible réponse faite en 2006
* Années de 1200 à 1225 : la livre tournois vaut environ : 30,87 € réf : gr. d'argent
Le sol vaut environ : 1,54 €
Le denier vaut environ : 0,12 € 

oui et me dirais vous...ça m'apprend pas grand chose car le coût de la vie a cette époque n'est pas le même qu'aujourd'hui...soit donc voici un complément :

Grâce aux chiffres contenus dans le Ménagier de Paris (fin XIVème),  on estime qu’à l’époque de sa rédaction un pain de qualité moyenne de 150g vaut environ un denier. Un __af_placement_id--[AFF-PLACEMENT-ID].html]artisan à cette même époque touche environ 30 deniers par jour.
Et a titre informatif
* Années de 1326 à 1421 : la livre tournois vaut environ : 34,57 € réf : gr. d'or
Le sol vaut environ : 1,72 €
Le denier vaut environ : 0,14 € 

Cela permet de se faire une meilleure idée du coût des choses bien qu'ici ce soit la livre Or qui soit prise comme référence...mais l'écart est tout de même assez minime.

et quelques liens informatifs qui m'ont permis de rédiger ce condensé d'infos :
http://www.cc-parthenay.fr/Patrimoine/monnaies/SITE_MONNAIES/SITE_INTERNET/atelier_monnaies-lecture.htm#marques
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=16512&view=print
http://www.coutumes-et-traditions.fr/vivre-autrefois/livres-sols-denier-le-systeme-monetaire/
http://tournois.alain.pagesperso-orange.fr/livre_tournois.htm
http://lescompagnonsdeletoile.e-monsite.com/pages/l-histoire/l-argent-au-moyen-age.html
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bec_0373-6237_1920_num_81_1_448638
http://edition.lamuse.free.fr/fichemonnaie.html"



http://lespiliersducastel.forumactif.fr/t532-monnaie-denier-tournois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Monnaies du XIVe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Métiers de la forêt du XIe siècle au XIVe siècle
» NOUVELLES MONNAIES D'ECHANGE
» [MONNAIES] Identification d'un denier Montfalcon
» CAMPBON / *Kambon
» Les légions romaines en (Grande)-Bretagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La voix des Porte-Peste, 1382 :: Section publique :: Histoire Vivante-
Sauter vers: