La voix des Porte-Peste, 1382

Lieu de partage et d'échanges de La Compagnie des Porte-Peste, 1382. Reconstitution historique et histoire vivante...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Recette de peintur histo et economique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gérault d'Armagnac
Admin
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 645
Localisation : Près de VIENNE -38-

MessageSujet: Recette de peintur histo et economique   Mar 16 Juin - 7:50

[size=38]Peinture à la farine. Simple et à petit prix à partager pour vos amis.[/size]


peinture à la farine ¤
laissez vous tenter par une belle peinture (avec les pigments naturels), écologique, résistante, simple, pour un coût ridicule.
Ingrédients pour 3 litres de peinture à la farine
– 300g de farine
– 3l d’eau
– 600g de pigment
– 300ml d’huile de lin
Recette de la peinture à la farine
*Faire chauffer une vieille marmite, verser 300g de farine avec 300ml d’eau, quand çà commence à chauffer, verser au fur et à mesure 3 litres d’eau en remuant (comme pour une sauce blanche), et porter à ébullition pendant 10 minutes (et vous avez une sauce blanche sans le beurre).
*Y ajouter alors 600g de pigment, et 300ml d’huile de lin, porter de nouveau à ébullition pendant 30 minutes.
*Laisser froidir, c’est prêt, nous avons fabriqué 3 litres de peinture suédoise.
Vous pouvez y ajouter un peu de savon noir (pour la texture), et du sulfate de fer (meilleure tenue en extérieur contre les mousses, à bannir en intérieur).
Utilisation
*Nettoyer les bois avant application (un coup de nettoyeur haute pression est parfait), je vous conseille de retirer la peinture ou lasure existante (ou poncer grossièrement).
*Peindre avec une brosse ou pinceau large, pas de risque de salissure (la peinture se nettoie facilement à l’eau), ne pas lésiner sur la peinture.
*La peinture tiendra au moins 5 ans voir même davantage. Pour réaliser une peinture blanche remplacer les pigments par du blanc de Meudon.
Je n’y vois que des avantages
– fabrication à volonté
– mono-couche (pouvoir couvrant parfais sur bois nu)
– sec en 1 heure à 20°C
– coût ridicule (0.20€ de farine, 4.5€ de pigment, 1€ d’huile de lin, 0.30€ d’électricité pour la cuisson), soit 2€ le litre de peinture qui dit mieux
– nettoyage des outils à l’eau
– écologique et saine avec ses matières premières basiques (alors que les peintures du commerce sont gavées en composants volatils dangereux)
– garantie 5 à 10 ans (voir même plus)
Un réel plaisir de créer sa peinture pour repeindre les bois extérieurs, les enfants participent volontiers à cette activité, voilà qui amène une touche de gaieté au jardin.
La base essentielle de cette peinture sont les pigments, cette poudre donnera la couleur à votre peinture, laissez vous à dénicher celle qui vous plaira. On en trouve partout sur le net, et les grandes surfaces de bricolages en ont parfois, je pourrais vous conseiller ce fournisseur (http://www.ocreschauvin.fr/) ou cet autrehttp://www.solargil.com/ ; pour ma part j’ai utilisé des pigments synthétiques que l’on m’a donné, ocre rouge et ocre jaune, des teintes naturelles.sinon y’a peut etre aussi l’eau de cuisson des betteraves ou du curcuma ? du café ou du thé ? une décoction de coquelicots ?
……
Nuancier pigments naturels ici :
http://www.espritcabane.com/decoration/faire-peinture/nuancier-pigments-naturels/
….
Pour décorer votre intérieur, osez la peinture à la chaux, simple, économique, écologique, pour un résultat intemporel.
Recette de peinture à la chaux, saine et économique
http://engelleben.free.fr/index.php/recette-peinture-a-la-chaux-saine-et-economique
voir video : http://www.youtube.com/watch?v=yKa6Oqe8FC8
voir aussi : *http://pise.hautetfort.com/archive/2010/12/14/fabriquer-une-peinture-econologique-la-peinture-a-l-ocre-pou.html
*http://engelleben.free.fr/index.php/recette-peinture-a-la-chaux-saine-et-economique
source : http://engelleben.free.fr/index.php/recette-de-la-peinture-a-la-farine-protection-des-bois-exterieurs
Les amis de la terre et de la vie —>> https://www.facebook.com/lesamisdelaterreetdelavie?ref=stream
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
RADIO ÉVEIL, Du Bricolage Ecolo
Êtes-vous sur le réseau social HORYOU?
HORYOU est un réseau social qui met en avant les actions et nouvelles positives des Associations, Artistes, Intellectuels ainsi que de nous Tous, Citoyens du Monde.
Le réseau Horyou a pour vocation de promouvoir des actions de solidarité et de responsabilité citoyenne, dans le domaine de la culture, des arts, de l’éducation et du développement durable.
Pour le moment le réseau est en version BETA, et nous avons besoin de votre participation pour le faire avancer. Vous avez une association, un blog, des rêves ou des passions à partager?
Horyou est pour vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérault d'Armagnac
Admin
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 645
Localisation : Près de VIENNE -38-

MessageSujet: Re: Recette de peintur histo et economique   Dim 5 Juil - 16:58



Pour en savoir plus sur la tempera à l'Oeuf


La Tempera
Le mot « tempera » ou « détrempe à l'oeuf » vient du latin temperare.

Il signifie « mélanger ». Il s'agît de mélanger (ou lier) des couleurs sous forme de pigments avec de l'oeuf pour obtenir de la peinture. L'oeuf est une émulsion naturelle – mélange d'eau et d'huile – ce qui lui permet d'être utilisé aussi bien avec de l'eau qu'avec de l'huile.





On distingue :


La " tempera maigre "
Cliquez pour agrandir l'imageLa « tempera maigre » dans laquelle l'oeuf est utilisé seul comme liant et dilué avec de l'eau. C'est une des techniques de peinture les plus anciennes. Les oeuvres réalisées ont conservé jusqu'à nos jours une fraîcheur de ton inégalée. Elle a été employée jusqu'au début du XVe siècle par les peintres comme BOTTICELLI. Les peintres d'icônes ont continué à pratiquer cette peinture sur bois.

Le blanc d'oeuf a été utilisé à l'époque des enluminures comme adjuvant lorsqu'il fallait broyer un pigment dans le but de travailler à la plume et non au pinceau. De même, le vernis au blanc d'oeuf a très tôt joué le rôle de mordant dans le procédé de la dorure.

Des peintres plus contemporains comme VIERA DA SILVA ou ROTHKO se sont réappropriés la tempera à L'oeuf. Ce dernier avait demandé au magasin SENNELIER à Paris de créer des tubes tout prêts de grands formats (en rapport avec la taille de ses toiles !).


La " tempera grassa "
La « tempera grassa », dans laquelle l'oeuf joue le rôle de médium, est un mélange d'oeuf, d'huile et de vernis. Cette technique est en fait la première forme de peinture à l'huile. Elle est attribuée au peintre flamand VAN EYCK.





Du bon usage de l'oeuf
De l'oeuf, on peut utiliser soit le jaune, soit le blanc, soit les deux, dans des proportions diverses. Le jaune et le blanc présentent des caractéristiques différentes :
Le jaune contient 50% d'eau, 30% de lécithine dite « huile d'oeuf » et de l'albumine. Il donne beaucoup d'onctuosité à la pâte et de la solidité au feuil (film).
Le blanc contient 85 % d'eau (très aqueux), des traces d'huile (très maigre) et 12% d'albumine. Il donne de la transparence et rend les couleurs très vives, mais moins de moelleux et plus de fragilité (friable au séchage). On peut le battre pour le rendre plus fluide.

Le mélange du jaune et du blanc permet de préparer des pâtes très souples et de profiter des qualités de chacun des composants. Il revient à chacun de déterminer cet équilibre en fonction des résultats souhaités. La tempera maigre autorise des passages très subtils entre les tons, elle permet la superposition des couches sans que les anciennes ne se remettent en solution. On peut obtenir différents degrés d'opacité, d'une transparence qui laisse apercevoir jusqu'à l'ébauche et s'apparente à l'aquarelle, à un rendu très proche de la peinture à l'huile.

Il est préférable de prévoir un temps de séchage minimum (quelques minutes) sous peine d'arracher les sous-couches inférieures encore trop fragiles. Le temps de séchage durant le travail est celui des autres techniques à l'eau (gouaches, acryliques).

Le jaune de l'oeuf sèche par évaporation de son eau, puis par oxydation plus lente de son huile. Il devient alors insoluble à l'eau mais garde une grande souplesse.

Il s'agit du liant préféré pour la peinture de fresques. Dans ce cas, l'adjonction de cire est utile sur les murs en plâtre situés à l'extérieur, afin de rendre la fresque définitivement imperméable à l'eau.




Pour préparer une " tempera maigre " ...
Cliquez pour agrandir l'imageOn peut mélanger le pigment avec de l'eau (de préférence distillée) ou avec du liant méthyl-cellulose qui permet d'accroître l'onctuosité de la peinture (agent d'empâtage des pigments, mais aussi résine pour la fabrication des gouaches traditionnelles). On obtient une pâte épaisse, on incorpore le même volume de jaune d'oeuf d'une façon bien homogène (avant d'utiliser le jaune, il faut auparavant enlever le germe et la peau en pinçant délicatement le jaune entre les doigts). On ajoute à nouveau de l'eau selon les besoins (suffisamment liquide si on veut éviter les empâtements, l'assombrissement des couleurs et la possibilité de craquelures).

On peut trouver du jaune et du blanc d'oeuf lyophilisés dans certains magasins de peinture (SENNELIER, MARIN). Les produits sont à reconstituer avec de l'eau distillée. Leur emploi, même s'il présente moins de charme, peut s'avérer pratique en déplacement à l'extérieur et de manipulation plus aisée notamment pour les enfants.

Si la partie colorante du jaune a des effets sur les couleurs claires et délicates, on peut faire macérer le jaune d'oeuf dans un bain d'éther afin de le blanchir sans lui enlever sa qualité de liant.

De par sa nature, l'oeuf est un aliment pour les micro-organismes, il est donc nécessaire d'ajouter à toutes les préparations quelques gouttes d'un conservateur (chimique, essence de clou de girofle, vinaigre, vins blancs doux, citron, lait de figue ou même jus de persil) et de toujours utiliser des récipients propres.
Pour les adeptes de peinture en plein air sur le motif, la compagnie de nos amis les insectes est assez fréquente surtout en été (dans ce cas, l'essence de clou de girofle ou le vinaigre se révèlent plus efficaces en raison de leur odeur).

La préparation une fois réalisée devra être conservée au réfrigérateur, elle sera utilisable aussi longtemps que l'odeur sera bonne.

Il est possible de l'enrichir en lui additionnant différents ingrédients avec les caractéristiques qui leurs sont propres :
de la gomme arabique : (produit végétal, exsudation d'un Acacia africain soluble dans l'eau) permet de se rapprocher des propriétés de transparence et de luminosité de l'aquarelle (15 à 30 cl d'eau gommée pour un jaune d'oeuf) ;
de la glycérine : assouplit et retarde le séchage (3 gouttes pour un jaune d'oeuf) ;
du miel de variété classique et transparent : apporte conservation, souplesse, onctuosité, « temps d'ouverture » plus long ;
de la caséine : effet plus mat ;
du lait ;
un liant acrylique de type 35 ou 350 ;
de la cire combinée à des résines tendres (dammar ou plus rarement mastic) ou dures (le copal, l'ambre) et/ou de la gomme arabique en grande quantité pour compenser la mollesse et la fragilité de cet adjuvant (2 cuillères à café pour un jaune d'oeuf) ;
du vernis ou gomme dammar : (résine fossile soluble dans l'essence) renforce l'émulsion, la peinture est plus résistante et les couches inférieures sont moins fragiles lors des superpositions ;
de la dextrine : utile pour l'empâtement et les grands coups de brosses, mélanger préalablement avec du vinaigre blanc, utiliser en petites quantités car elle favorise les craquements.

La peinture à l'oeuf terminée, il est possible de conserver l'aspect mat ou satiné, ou éventuellement vaporiser un fixatif (type Lascaux).

On peut également passer un vernis au blanc d'oeuf (battu auparavant pour faciliter son application) ou composé de résines (dammar), mais il est préférable d'attendre quelques mois, car le cycle complet de séchage prend 6 mois à un an.

Il faut éviter durant cette période les endroits trop humides.


Pour préparer une " tempera grassa " ...
On incorpore progressivement de l'huile (de lin décolorée, de noix ou de carthame) dans le jaune d'oeuf tout en mélangeant. Il est possible de l'enrichir avec des résines : dammar, élemi (plus de souplesse), térébenthine de Venise (plus de dureté). Les pourcentages peuvent varier selon la pâte et le rendu souhaité (exemple : jaune d'oeuf + 20% d'huile de lin + 5% de résine dammar par rapport au volume de l'oeuf), mélanger à nouveau.

Le diluant est l'essence de térébenthine (elle a aussi une fonction de médium car elle apporte des résines protectrices et solidifiantes que ne contient pas l'eau. Dans ce cas, compter 1/10e à 1/20e du volume d'eau) ou de pétrole.

La tempera grassa autorise des superpositions que l'huile seule ne permet pas. Elle réduit le jaunissement et donne un aspect plus velouté à la peinture.

On peut également réaliser une ébauche à l'oeuf seul et terminer à l'huile et oeuf. La règle du gras sur maigre s'applique comme dans la peinture classique.

Les supports peuvent être variés : le carton, la toile, le bois, les murs...

Les fonds peuvent être préparés de manière traditionnelle : colle de peau, encollage universel, Caparol (vinylique), liants acryliques (type 35 ou 350), Gesso, mais ce n'est pas indispensable. On peut utiliser du jaune d'oeuf seul (effet de réserve qui permet de revenir au blanc du papier) ou avec des pigments tels que le blanc de titane ou de zinc, mais aussi du blanc d'oeuf seul. Il ne faut pas incorporer d'huile.


En conclusion
Il est conseillé d'aborder la tempera à l'oeuf de la manière la plus simple possible : ¾ de jaune d'oeuf, ¼ de blanc d'oeuf, eau distillée et quelques gouttes de conservateur sur un papier aquarelle assez épais (grammage > 200) ou toilé.

Comme en gastronomie, les recettes de peinture à l'oeuf sont innombrables. Les méthodes les plus classiques apportent des solutions stables, éprouvées par le temps, mais chacun peut faire de nouveaux essais avec les risques que cela comporte !


Pascale VINE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Recette de peintur histo et economique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Semoule Orientale (recette rapide)
» Recette contre les cochenilles
» recette bonbon 'gélifié'
» par quoi remplacer les oeufs dans une recette crue?
» Fruits confits: une recette facile et bonne?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La voix des Porte-Peste, 1382 :: Section publique :: Histoire Vivante-
Sauter vers: